Découvrez nos magasins Rechercher sur Paramat Accéder à votre compte client Accéder à votre panier Menu Close
Paramat

Lorsque vous allaitez votre bébé, la succion au sein diffère de celle au biberon. Grâce à la ventouse formée par les lèvres du bébé sur le sein, lorsque le positionnement est correct et la succion efficace, il n'est pas censé avaler de l'air. Cependant, il peut arriver que votre bébé soit gêné par des rots ou le hoquet, surtout dans certaines situations telles que l'hyperlactation, l'engorgement, l'utilisation d'un bout de sein en silicone ou d'une tétine, ou encore en présence d'un réflexe d'éjection fort.

Les rots chez le bébé

Les rots ne sont pas systématiques après chaque tétée, contrairement au biberon, et leur fréquence peut varier en fonction des positions ou des moments de la journée. Il est important d'observer attentivement les signes et les besoins de votre bébé pour repérer les signes d'inconfort digestif. Les principaux signes peuvent inclure l'agitation, les pleurs et l'hyperextension des jambes et de la tête.

Heureusement, il existe de nombreuses méthodes pour soulager votre bébé : 

  • Vous pouvez essayer d'appliquer de la chaleur et masser délicatement son ventre

  • Le bercer, le tenir verticalement en lui caressant le dos

  • Utiliser une écharpe de portage ou un sling.

Assurez-vous également que rien ne serre votre bébé au niveau de la couche ou des vêtements.

Tenir votre bébé en position assise, avec les genoux repliés au-dessus des hanches et le dos contre votre thorax, peut exercer une pression apaisante sur son abdomen. Une autre méthode consiste à le maintenir à plat ventre sur votre avant-bras tout en le balançant légèrement.

Une fois que votre bébé a roté, il se peut qu'il ait encore faim, donc ne n'hésitez pas à lui proposer le même sein.

En revanche, s'il s'endort après avoir roté, ne le réveillez pas. Après une tétée, que ce soit de jour comme de nuit, il est recommandé de garder votre bébé contre vous, en position verticale sur votre ventre, pour lui apporter un maximum de confort pendant la digestion.

BON À SAVOIR


Saviez-vous que le hoquet peut se produire même avant la naissance ? En effet, certaines mères peuvent sentir leur bébé hoqueter à l'intérieur de leur ventre pendant la grossesse. Cela est dû aux mouvements involontaires du diaphragme du fœtus. Certaines femmes décrivent ces sensations comme des "petits sauts" ou des "tressaillements" réguliers dans leur abdomen.

Il peut être fascinant de sentir ces hoquets prénataux et de se rappeler que même avant de venir au monde, notre bébé peut déjà manifester des réactions étonnantes !

 

Le rot chez bébé


Le hoquet chez les bébés peut avoir différentes causes. Il peut être dû à une irritation du diaphragme, le muscle responsable de la respiration, causée par une distension de l'estomac ou une succion intense. Le hoquet peut également survenir lorsque le bébé avale de l'air pendant la tétée ou s'il est trop excité. De plus, les changements brusques de température ou la position de sommeil peuvent déclencher le hoquet chez certains bébés.

 Le hoquet chez le bébé n'est pas systématique et il n'est ni douloureux ni inconfortable pour lui. Il se manifeste par de petits bruits et des secousses qui peuvent être impressionnants pour les parents. Toutefois, le hoquet n'empêche pas la mise au sein, au contraire, la tétée peut contribuer à le faire disparaître.

 

Les rots et le hoquet sont des phénomènes courants chez les bébés et peuvent parfois causer de l'inconfort. En observant attentivement les signes de votre bébé et en utilisant des techniques douces de soulagement, vous pourrez facilement aider votre petit à se sentir mieux.