Les deux règles d'or avant tout transfert

Evaluer la situation


Le patient est votre principal partenaire lors des déplacements, il est important de savoir jusqu'à quel point il peut vous faciliter la tâche, pour son bien et pour vôtre, vous devez le faire participer à 100% de ses capacités. 

  • Mode aidé : la personne participe activement
  • Mode contrôlé : soutien cou et tronc seulement
  • Mode passif : aucune participation 

 

Evaluer l'environnement :


Suffisamment d'espace si possible/lit a hauteur adéquat/aucun objet entrave le déplacement/orientation chaise, fauteuils selon déplacement + stabilité (freins) / état du sol / enlever accoudoirs et repose-pied.

Le matériel / sangle et ceinture

Sangle de relevage manuelle


Elle facilite le redressement d'une personne de la position assise à debout tout en réduisant les efforts du personnel soignant au niveau dorsal.

 

La sangle de relevage a de nombreux usages :

 

  • Aider une personne à sortir d'un fauteuil
  • Aider une personne à se lever ou à s'asseoir
  • Aider une personne à passer du fauteuil au lit

 

Pour la personne qui :

 

  • A des difficultés à sortir du fauteuil
  • A des difficultés à passer de la position assise à de bout

Bonne pratique : 

  • A utiliser même pour le petit transfert, prévient des troubles musculo-squelettiques en offrant une posture plus ergonomique. Elle offre une prise idéale pour les aidants sans tirer sur les vêtements et les membres, évite les blessures et douleurs.

 

Ceinture d'aide à la mobilité 


Cette ceinture s'utilise pour quitter la position assise ou pour accompagner à la marche. Elle peut être portée par le patient ou par son accompagnant. 

 

  • Mise en place sur l'accompagnant :

Les poignées donnent au patient d'appui pour quitter la position assise 

 

  • Mise en place sur le patient :

Les poignées permettent au personnel de mieux guider et de soutenir le patient lors de la marche accompagnée. 

Ses poignées horizontales et verticales offrent une prise en main sûre et confortable

Le revêtement intérieur antidérapant évite tout glissement.

Le matériel / planche et disque

Planche de transfert : 


La planche de transfert est particulièrement conseillée pour passer d'une position assise à une autre position assise. Elle permet le transfert de deux places d'une même hauteur sans passer par une position debout. Celle-ci peut être utilisée à la fois en autonomie et lors d'un transfert assisté.

 

Pour la personne qui : 

 

  • Présente des difficultés/incapacités à la verticalisation, mais qui a une tenue du tronc et des membres supérieurs.


Bonne pratique :

 

  • Vérifier que la planche est bien en appui stable des deux côtés et que les freins des plans sont verrouillés. Si la personne est nue, la planche peut être associée à un drap de glisse pour faciliter le glissement.

 

Disque de transfert : 


 
Le disque de transfert tournant est une aide technique rotative facilitant le transfert de l'usager. Il peut être utilisé en autonomie ou dans le cadre d'un transfert assisté.

 

Pour la personne qui :

 

  • Des difficultés pour piétiner mais peut tenir sur ses jambes.

Bonne pratique :

 

  • Une fois le disque positionné veillez toujours à disposer de suffisamment d'espace pour effectuer le transfert sans gêne. Une ceinture de transfert peut y être associée afin d'éviter des agrippements paradoxaux et les prises non sécuritaires lors d'un transfert assisté.

Le matériel /  drap de glisse et guidon

Drap de glisse


Mobilisation manuelle par une tierce personne d'une personne aidée présentant une incapacité de rehaussement ou de mobilisation en position allongée.

 

Pour la personne qui :

 

  • Glisse au pieds du lit et ne peut pas remonter/ a du mal à se tourner sur le côté pour la toilette/ n'a pas de force dans les bras ou les jambes.

Bonne pratique : 

 

Trois zones doivent impérativement être sur le drap de glisse pour faciliter le rehaussement au lit, il s'agit des fesses, des épaules et de la tête. La largeur du drap doit correspondre à la largeur du lit médical et doit être supérieure à la largeur des épaules du patient. La longueur du drap doit être supérieur à la distance entre les fesses et le tête du patient.

 

Guidon de transfert 


Le guidon de transfert est utilisé dans le cadre d'un transfert assisté, pour faciliter la verticalisation et donc le passage d'une assise à une autre. Entretien l'AUTONOMIE de la personne. 

 

Pour la personne qui :

 

  • N'arrive pas à se verticaliser seule 
  • A une faiblesse musculaire modérée des membres inférieurs 
  • Possède du tonus musculaire dans au moins un des membres supérieurs et une tenue du tronc 
  • La personne est capable de comprendre des consignes simple 

Bonne pratique : 

 

  • Avant toute verticalisation, veiller à ce que les assises de départ et d'arrivée soient freinées. Le guidon pivotant est conçu pour effectuer une rotation, et non pas pour déplacer l'utilisateur. Les freins du guidon déplaçant doivent être actionnés lors de la verticalisation de l'utilisateur et lors de sa descente du guidon.

Le matériel / verticalisateur

Verticalisateur


Le verticalisateur électrique permet à une  personne de passer d'une position assise à debout/semi-debout, tout en étant maintenue par une sangle. L'objectif peut être de ne pas perdre l'habitude de la verticalisation (élément important dans le maintien des fonctions du corps humain) ou de changer d'assise.

 

Pour la personne qui : 

 

  •  Est capable IMPERATIVEMENT DE POSER LES PIEDS A PLAT, mais n'a pas un bon maintien de buste. Les barrières à l'usage de la verticalisation sont d'une part l'agitation et d'autre part la douleur.

Il esiste trois types de sangles pour verticalisateurs : 

 

  • Sangle dorsale (au niveau de la taile)
  • Sangle de transfert sous-axillaire (au niveau de la ceinture pour évoluer sous les bras afin de maintenir le buste)
  • Sangle de transfert sous-axillaire avec partie sous-cuisses (personne ayant moins de tonus des membres inf et tronc) 

Bonne pratique :

Toujours vérifier avant utilisation que le bouton d'urgence n'est pas enclenché, le niveau de batterie et l'intégrité des fils. Le protège-tibia doit être sous les rotules sinon il bloque les genoux danc le mouvement ett génère des douleurs. Ne jamais mettre les freins au cours du transfert, le verticalisateur s'adapte aux mouvements, l'appareil doit pouvoir bouger.

Le matériel / lève-personne

Lève-personne


Il s'agit d'un appareil médical conçu pour soulever des personnes handicapées ou dans l'incapacité de bouger

 

Le lève-personne soulève la personne complètement, sans appui sur les jambes, et les corps est soutenu par plusieurs sangles ou via un système de siège ou de hamac.

 

Pour la personne qui :

 

  • Ne peut pas poser les deux pieds à plat à la verticalisation

 

Ils existent différentes sangles : 

 

Sangle universelle standard (en u) 

Maintien du corps et des épaules pour tout type de transfert. La forme en U évite le placement sous les fesses du patient rendant la mise en place et le retrait plus simple.

Sangle de toilette

Maintien du corps, transfert en position assise, aux toilettes ou sur une chaise percée.

Sangle de hamac 

Maintien du corps et de la tête (si têtière). 

Transfert en position asise et semi-assise

Large support de jambes.

 

Bonne pratique : 

 

Les roulettes du lève-personne doivent rester libres pour ajuster un positionnement plus enclin à une bonne réception dans le lit ou le fauteuil. 

Il faut éviter au maximum de laisser les sangles sous le patient, mais si ce n'est pas possible il faut privilégier une sangle en filet avec une coupe simpe et échancrée sur les côtés afin d'éviter les surépaisseurs et les plis qui favorisent les escarres et inconfort.